Instruments Medievaux

Le rôle du ménestrel au Moyen-Age

Written on 25 juillet 2017   By   in Musique

Musicien très populaire au Moyen-Âge, le ménestrel joue un rôle capital dans le paysage ludique des cours seigneuriales de l’époque médiévale. Qu’il soit engagé par un seigneur ou ambulant, il est connu pour son talent indéniable pour le maniement d’une variété d’instruments de musique. Même s’il perd son importance auprès des cours royales, il contribue à la diffusion de la musique de cette période. Quels sont les différents instruments joués par les ménestrels ? Comment ont-ils évolué à travers le temps ? Ce sont autant de questions auxquelles cet article tentera de répondre avec le plus de clarté possible.

Ménestrel : quel rôle à l’époque médiévale ?

Comme signifié d’entrée de jeu en introduction, le ménestrel avait pour tâche au Moyen-Âge de détendre l’atmosphère des cours seigneuriales grâce à des chansons de geste. D’une manière générale, les chants de ce musicien évoque des événements imaginaires ou réels ainsi que des histoires de pays lointains. Son répertoire comprend de la musique courtoise, sentimentale et douce. La clientèle du ménestrel englobe des princes et des riches bourgeois

menestrel

médiévaux qui n’hésitent pas à les inviter à leur hôtel. Qu’il accompagne un chanteur ou récite ou chante ses propres compositions, ce musicien est un acteur incontournable pour le divertissement des nobles de cette époque. Son importance ne se limite pas pour autant à ce seul aspect de sa fonction. Son apport à une définition et diffusion des différentes écoles poétiques et musicales au Moyen-Âge. Originaires de la Lombardie , de l’Allemagne et de l’Angleterre, les ménestrels donnent un cachet particulier à l’animation musicale lors des grandes fêtes.

Les différents instruments de musique joués par les ménestrels

En règle générale, le ménestrel est un musicien qui joue un large éventail d’instruments afin de distraire son auditoire. Parmi ceux-ci, on peut citer le chalumeau qui est un instrument à anche simple et de perce cylindrique. Celui-ci est l’appellation des premières clarinettes. Il jouait à la trompette qui est un instrument de musique à vent appartenant à la famille des cuivres clairs ayant connu plusieurs mutations depuis la création des premières versions. On retrouve aujourd’hui des instruments tels que la trompette que maniait avec dextérité le ménestrel en une variété de modèles : les trompettes ut utilisées dans les orchestres symphoniques en France ou encore les trompettes à valves rotatives et les trompettes à pistons. Il maîtrisait également psaltérion connu aussi sous l’appellation de nonca. Il s’agit d’un instrument de musique à cordes qui fait son apparition pendant la période médiévale. Il le jouait en pinçant les cordes à l’aide d’un plectre ou des doigts. Ses instruments sont enfin composés de la harpe et bien plus encore.

Comment le métier de ménestrel a t-il évolué au fil du temps ?

Avec des cours seigneuriales devenues plus exigeantes, les ménestrels qui y prestaient pour distraire le seigneur et les siens sont progressivement remplacés par les troubadours. Cette situation conduit à un changement de statut puisque plusieurs qui deviennent des musiciens errants ou ambulants. En dépit de ce phénomène, ils continuent d’exercer et s’adressent désormais au public dans les villes qu’ils visitent. Leur art se perpétue sous cette nouvelle forme jusqu’au milieu de la Renaissance même s’il poursuit sa perte de notoriété à partir de la fin du XVe siècle. Depuis le XIVe siècle, le métier de ménestrel appartient à une corporation connue sous le nom de ménestrandise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *